Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 16:43

Cela fait toujours plaisir de voir le théâtre d'Avignon plein pour de la musique sacrée de Marc-Antoine Charpentier, le mal connu du Grand Siècle !

A vrai dire la distribution n'y est certainement pas pour rien, puisque ce n'est pas moins que le Centre de Musique Baroque de Versailles qui se déplace !

Juste une petite parenthèse sur la formation avec tout d'abord les enfants qui peuvent être pris en charge dès l'âge de quatre ans au sein du Jardin Musical ! Ensuite vient la Maîtrise dont les meilleurs éléments peuvent intégrer le corps des Pages de la Chapelle Royale que nous avons vu sur scène. (Partitions par coeur et en latin....)

Les jeunes adultes peuvent bénéficier d'une formation professionnelle de qualité au CMBV :

Outre les modules musicaux classiques, les étudiants travaillent : l'interprétation baroque, les langues, la déclamation et la gestuelle, la danse baroque et connaissance du milieu de chanteurs professionnels.

C'est donc tout cela qu'il nous est donné à voir lors d'un déplacement du CMBV et je ne parle même pas des solistes !


 

 

À la tête des Pages, des Chantres et des Symphonistes du CMBV, Olivier Schneebeli poursuit son exploration du répertoire sacré des XVIIème et XVIIIe siècles.

 

Après Minoret, Lalande et Desmarest, il retrouve cette fois le fameux Charpentier dont il a choisi quelques-unes des plus ambitieuses histoires sacrées, hautes en contrastes et en drames.

Chassé de la scène une grande partie de sa carrière par le despote Lully, c'est dans le domaine de l'oratorio que Marc-Antoine Charpentier prendra sa revanche. A travers ses douze Histoires Sacrées, le disciple de Carissimi a crée un grand théâtre sacré qui est le pendant des tragédies lyriques du "divin" Baptiste.

 

Les trois Histoires du concert -Judith − Le Jugement dernier − Le Massacre des Innocents

 

offrent une variété saisissante des effets voulus par Charpentier (les échos des choeurs du Jugement !).

 

En résumé, une chance exceptionnelle d'assister à un concert "à la française", un voyage dans le temps immédiat et un travail somptueux !

Le concert du 6 octobre sera enregistré par France Musique.

Partager cet article

Repost 0
CBR Musique Hérault - dans Concerts
commenter cet article

commentaires