Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 09:08

Bon alors... Diterzi , chanteuse pop, propose un spectacle  sur Rosa Luxembourg  révolutionnaire de la fin du XIXe/début du XXe siècle... sauf que ce n'est pas une comédie musicale (ouf !), pas non plus un concert, ou plutôt pas seulement... D'ailleurs, il vaut mieux dire : Rosa la Rouge, un spectacle de Claire Diterzi et Marzial di Fonzo Bo.

 

Donc dans un décor minimaliste, vaguement industriel, qui étrangement se marie très bien avec la salle roccoco du théâtre Molière, quatre musiciens, et quelques écrans mobiles sur lesquels seront projetés vidéos, extraits de films, images, pendant que sur la scène alternent chansons, musiques , extraits de lettres, textes.

 

Quatre musiciens seulement, mais beaucoup d'instruments, voire d'objets faisant office d'instruments, et beaucoup de styles musicaux évoqués. Mention spéciale d'ailleurs à l'ingénieur du son car le son était excellent de la plus tenue note de boîte à musique jusqu'à la plus énorme vibration de basse techno, sans cependant être jamais assourdissant.

 

Tout cela donne un spectacle ou se mêlent Théâtre, danse, art vidéo et musique bien sûr, portée par la voix splendide de Claire Diterzi, dont elle joue comme d'un instrument de plus en explorant toutes ses facettes.

Mais Rosa là dedans ? On est peut être loin de la figure historique, mais, à travers l'actualisation du personnage historique, à travers le va-et-vient entre elle et la femme présente sur scène, entre ses mots et ceux de Claire Diterzi, on a un portrait de femme, une évocation de la rebellion, et surtout des échos différents dans chacun des spectateurs.

 

Un projet fou que seule une artiste aussi atypique que Claire Diterzi pouvait porter aussi bien.

 

Par Eric Druart, Maison Des Savoirs d'Agde

 

Une évocation du spectacle :

 




 

Partager cet article

Repost 0
CBR Musique Hérault - dans Concerts
commenter cet article

commentaires