Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 15:54

Vu sur le site de Korben :

 

2011 – Le piratage musical est maintenant insignifiant

Vous le savez surement, l’un des lobbys anti-téléchargement (voire pour certains anti-Internet) le plus puissant est celui de l’industrie musicale. C’est eux qui historiquement ont réussi à se faire le plus entendre, pour au final tirer les larmes de nos politiciens, qui se sont mis au boulot pour pondre des lois rien que pour eux.

Balèses les mecs !

Mais au final, savez-vous ce que représente concrètement le téléchargement illégal de musique maintenant en 2011 ?

D’après une étude sûrement très très objective ^^ demandée par NBC International à Envisional (une boite anti-piratage), voici un graphique qui a retenu l’attention du site Ars Technica.

Il s’agit du pourcentage des types de médias téléchargés illégalement. Cette stat est basée sur 10 000 fichiers les plus populaires sur un tracker torrents public publicbt.com (l’un des plus importants).

publicbt tracker 2011 Le piratage musical est maintenant insignifiant

Les films (35%), le porno (35%) et les séries TV (14,5%) arrivent en pôle position, suivi des jeux vidéos (7%), des logiciels (4%) pour ENFIN arriver avec un pourcentage de téléchargement illégal de musique de 3%.

C’est ridicule, vous ne trouvez pas ?

Alors bien sûr, à une certains époque, où l’ADSL n’était pas encore démocratisé, le seul truc qu’on pouvait s’échanger via Napster était de la musique. Mais cette époque semble être terminée depuis longtemps. Du coup, j’ai du mal à comprendre pourquoi est ce que tout le monde (enfin, surtout les majors et les politiques) considère que le « piratage » de musique est dramatique.

Moi ce que je constate ici, c’est qu’en fait, d’une manière générale, les gens n’ont plus l’envie de télécharger de  la musique. Les gens préfèrent les films, le porno et même les softs et les jeux. Et l’amour de l’artiste là dedans ? Snif…

Alors on pourrait se dire que ce petit chiffre est le fait que les gens achètent leur musique plus qu’ils ne la piratent, mais si j’en crois Pascal N. et ses amis, l’industrie musicale va très très mal.

Bref, un truc m’échappe… Elle va apparemment plus mal que celle du cinéma ou du logiciel et pourtant, elle est plus faiblement « piratée ». Plusieurs hyptohèses pour expliquer cela :

  • Cette étude réalisée par ce cabinet anti-piratage est fausse.
  • Les majors de la musique sont des grosses mytho et nous racontent des conneries depuis des années maintenant
  • L’industrie musicale est tellement douée qu’elle n’à rien à proposer pour contrebalancer même un faible % de téléchargement illégal, ce qui la met dans la difficulté.
  • Les gens n’achètent plus de musique et ne la téléchargent plus non plus… Pourquoi ? A vous de me le dire…

Une petite pensée quand même pour le téléchargement illégal d’ebooks qui n’est que de 0,2 % . Je suis sûr qu’avec un peu plus de DRM, les éditeurs pourront dépasser les 3% de la musique icon wink 2011 Le piratage musical est maintenant insignifiant (rooooh) Accrochez-vous les mecs !

Pour conclure, je vous invite à aller lire cette interview des gens de Youtube, qui ont simplement constaté que la musique gratuite générait plus de revenus que la musique payante.

Enfin, moi j’dis ça, j’dis rien hein…

 

Partager cet article

Repost 0
CBR Musique Hérault - dans Internet
commenter cet article

commentaires