Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 14:29

Vu sur owni.fr :

La soucoupe est immensément fière d'accueillir Jean Gonzague Saint Broute, le célèbre futuriste multimédias, diplômé de la JGSB High School of Telematics, « Master of Musical Telematics & Digital Strategy en ligne » et fondateur de la société 3614 Music

À propos de l'auteur Jean Gonzague Saint Broute
Photo CC Flickr The Artifex

Photo CC Flickr The Artifex

La soucoupe est immensément fière d’accueillir Jean Gonzague Saint Broute, le célèbre futuriste multimédias, diplômé de la JGSB High School of Telematics, « Master of Musical Telematics & Digital Strategy en ligne » et fondateur de la société 3614 Music (ouf !). Le CD n’est pas mort, nous apprend-il dans un billet salvateur.

- Futuriste Multimédias

- Diplômé de la JGSB High School of Telematics, « Master of Musical Telematics & Digital Strategy en ligne ».

- Fondateur de la société 3614 Music.

-Auteur de :

- « Punk Rock : Savoir Gagner pour Réussir grâce aux nouvelles technologies de l’information. » (JGSB Editions)

- « La télématique de demain au service de l’artiste mutimédia d’aujourd’hui. » (JGSB Editions)

- « Sauver le 45 tours à l’heure du numérique » (JGSB Editions)

- « La pop music face au défi informatique » (JGSB Editions)

- « Protocole Ethernet et Musiques Amplifiées » (JGSB Editions)

Outils sociaux interactifs :

Compte Twitter : http://twitter.com/3614music

J’entends de ci de là, dans les colloques, les soirées entre amis et même dans les surprises parties, des voix s’élever pour annoncer la fin du compact disque.

Je dis non.

Je dis erreur.

Ayant le sentiment que l’échange de bonnes pratiques et le débat d’idées nourrissent la pensée unique (qui s’avère la meilleure, puisque tout le monde pense la même chose, ce qui fluidifie les échanges), je vous livre le fruit de mes réflexions en :

10 bonnes raisons d’acheter des compacts disques

Raison N°1

Si tout le monde achetait des compacts disques, il s’en vendrait beaucoup plus (par voie de conséquence). Une solution simple à la crise de l’industrie du disque ?

Raison N°2

Contrairement à ce que l’on veut nous faire croire, le compact disque se raye. C’est une bonne nouvelle, puisqu’il faut alors le racheter, ce qui relance l’industrie du disque.

Raison N°3

Le compact disque est un objet joli. Sous la lumière, il produit d’étonnants rayons multicolores. Comme un mini concert de Jean-Michel Jarre au creux de votre main.

Raison N°4

Il existe désormais de nombreux meubles fort pratiques, permettant de ranger soigneusement ses compacts disques. Le fameux MP3 ne peut pas en dire autant.

Raison N°5

Le compact disque permet à son possesseur de démontrer à son entourage qu’il le possède. En le montrant, tout simplement. Une consommation ostentatoire en phase avec son époque, permettant d’optimiser votre capital sympathie et/ou le taux d’admiration de vos proches. Mieux : rien ne vous oblige à effectivement écouter votre compact disque pour bénéficier de cet intéressant avantage social. Le MP3 ne peut en dire autant.

Exemple :

Sur les conseils d’un ami très au fait de la bienséance musicale, j’ai fait l’acquisition du compact disque « Tago Mago » du groupe de rock expérimental allemand Can. Je ne l’ai évidement pas écouté, puisque je n’y entends rien au rock expérimental allemand.

Néanmoins, ayant eu vent de l’aura de ces artistes, j’ai laissé le compact disque en évidence, pochette installée verticalement sur ma platine laser (il existe nombre de présentoirs en PVC, fort pratiques).

Un ami audiophile me rend visite:

(extrait de la conversation)

- Ami audiophile : Hé bien, Jean Gonzague, je ne me doutais pas que tu appréciais le rock expérimental allemand. Le « Tago mago » de Can : chef d’œuvre !

- Moi : Détrompe-toi, mon ami, j’en ai fait l’acquisition sur le site Fnac.com et depuis je l’écoute « en boucle », pour ainsi dire !

- Ami audiophile : Hé bien, dis-moi, quelle culture musicale. Je suis épaté. Tu es un ami formidable.

- Moi : C’est très aimable à toi, tu veux des chips ?

Cette astuce simple fonctionne également avec les artistes suivants : Captain Beefheart, Frank Zappa, The Residents, et The Zombies.

Et maintenant, admettons que je dispose de l’album « Tago Mago », du groupe de rock expérimental allemand Can en MP3, sur mon « disque dur externe ».

Un ami audiophile me rend visite :

(extrait de la conversation)

- Ami audiophile : Hé bien, Jean Gonzague, tu as un disque dur externe toi aussi ?

- Moi : Oui, j’en ai fait l’acquisition sur le site Fnac.com. Il fait 80 gigabytes. C’est fort pratique.

- Ami audiophile : Hé bien, dis-moi, ça me fait une belle jambe.

- Moi: C’est très aimable à toi, tu veux des chips ?

Les faits parlent d’eux-mêmes.

Raison N°6

La Raison n°5 est déclinable sur une entière collection de compacts disques. Vous pouvez faire très simplement étalage de votre culture musicale en laissant votre collection bien en évidence grâce au mobilier évoqué en Raison n°4.

C’est un avantage à ne pas négliger puisqu’il vous apportera une aura culturelle forte, à condition de prendre soin d’exposer les tranches des compacts disques à fort potentiel (Can, Captain Beefheart, Frank Zappa, The Residents, et The Zombies) et de dissimuler ceux que vous écoutez réellement (Jean-Jacques Goldmann, Vincent Delerm, Bénabar, Calogero).

Cette astuce ne fonctionne évidemment pas avec les vinyles, dont les tranches sont peu lisibles, et encore moins avec les supports dématérialisés, virtuellement invisibles pour tout visiteur.

Raison N°7

Il est strictement impossible d’échanger des compacts disques via l’Internet, pour une raison fort simple : le PVC dont ils sont composés ne peut transiter par les réseaux de télécommunications, y compris les plus avancés. J’ai moi-même tenté l’expérience. Voilà qui fait la nique aux piratins. Un moyen simple de soutenir l’industrie du disque.

Raison N°8

Les voitures de location sont désormais fournies gracieusement avec un lecteur de compacts disques. Très agréable en voyage, en automobile, et même en « bagnole » comme disent les jeunes.

Raison N°9

En achetant un compact disque, non seulement vous soutenez l’industrie du disque, mais vous contribuez à l’effort industriel et aidez les industries pétrolières, puisque l’objet comporte un boitier PVC très bien pensé.

Un beau geste à peu de frais.

Raison N°10

Le compact disque offre une bien meilleure qualité que le vinyle, faute de quoi il n’aurait pas été inventé et encore moins vendu plus cher. Ne soyons pas naïfs.

Jean Gonzague Saint Broute

Futuriste Multimédias

Partager cet article

Repost 0
CBR Musique Hérault - dans Music Business
commenter cet article

commentaires